Masjid Nabawi : La mosquée du prophète à Médine

masjid nabawi mosquée du prophète à Médine

Le Masjid Nabawi est la Mosquée du Prophète (sws) qui se situe au cœur de la ville de Médine en Arabie Saoudite. Elle est considérée comme la deuxième mosquée la plus sacrée de l’islam après la Grande Mosquée de La Mecque. Elle fut la maison du Prophète Muhammad (sws) durant sa vie à Médine et est aujourd’hui la plus grande mosquée du monde en surface. Le Masjid Nabawi est aussi le lieu où reposent le Prophète Muhammad (sws) et ses compagnons intimes : Abu bakr et Umar. La chambre sacrée se trouve sous le célèbre dôme vert. Découvrez pourquoi les musulmans du monde se rendent à Masjid Nabawi !

Le plan de Masjid Nabawi

Source : Agence de la présidence générale pour les affaires de la mosquée du prophète

La sainte Mosquée de Médine a une capacité d’accueil de 1 000 000 de fidèles. Elle s’étend sur une superficie de 384 000 m2. Ce qui en fait la plus grande mosquée du monde. Elle est composée d’une esplanade avec des énormes parasols automatiques et compte dix minarets.

Comment mieux se repérer dans Masjid Nabawi ?

Tout d’abord, tout dépendra de la localisation de votre hôtel. Mais une façon très simple de vous repérer est de vous baser sur le cimetière Baqi et le dôme vert de la Mosquée du Prophète (sws).

Vous pouvez également retenir le nom de 4 portes pour vous en servir comme repère :

  • Bab salam : Face sud
  • Bab Badr : Face nord
  • Bab King Saoud : Face ouest
  • Bab Abu Dhar : Face est

Quel est le mérite de prier dans Masjid Nabawi ?

Prier dans Masjid Nabawi équivaut à 1000 prières.

Le Prophète (sws) a dit : « Une prière dans ma mosquée est meilleure que mille prières dans les autres mosquées, sauf dans la mosquée Al Haram. »

Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°3841

C’est donc une étape incontournable pendant votre pèlerinage. Que vous organisiez votre omra sans agence ou que vous soyez encadré par une organisation, prier à Masjid Nabawi à Médine est une étape à ne pas rater.

Masjid Nabawi abrite un jardin du paradis appelé Rawda Al Sharifa

Connaissez-vous l’expression française, c’est un petit coin de paradis ? Ici l’expression est à prendre au sens propre. Le Prophète Muhammad (sws) l’a exprimé en ces mots :

« Entre ma maison et mon minbar, il y a un jardin des jardins du Paradis.. »

Al-Bukhari 1196

Cet espace est appelé Rawda Al Sharifa et se situe dans l’enceinte de Masjid Nabawi ! Rawda al Sharifa est dans la partie la plus ancienne de la mosquée. Celle qui existait du temps du Prophète (sws). Son accès se fait par l’entrée bab salam. Des gardes gèrent l’entrée à rawda. Ils font entrer les personnes par groupe pour donner la possibilité à tout un chacun d’y prier en toute quiétude. Vous pouvez y revenir autant de fois que vous voulez bien sûr.

Dans Rawda Al Sharifa la prière a une saveur très particulière surtout lorsque l’on y connait l’histoire. Retrouvez ci-dessous une vidéo commentée pour plonger dans Rawda comme si vous y étiez :

Les histoires de Rawda Al Sharifa

Il y a six colonnes au sein de la zone de Rawda dans Masjid Nabawi qui ont une signification historique et spirituelle particulière et deux autres à l’intérieur de la chambre sacrée :

La colonne Aisha ou Muhajirin :

Aisha a dit : « Dans la mosquée, il y a un endroit, si les gens le savaient, ils devraient tirer au sort pour pouvoir y prier ». Ils demandèrent : « Ô Mère des Croyants, où se trouve cet endroit ? ». Elle resta silencieuse. Lorsqu’ils partirent, son neveu, Abdullah ibn al-Zubayr resta pour l’interroger à ce sujet. Il quitta la maison de sa tante et se dirigea directement vers ce pilier sous le regard de ses compagnons. Ils se rendirent compte qu’elle l’avait informé de l’emplacement, déterminant ainsi le pilier en question. Il a également été enregistré qu’Abu Bakr, Umar et Zubayr avaient l’habitude de prier fréquemment à cet endroit, ce qui signifie qu’ils étaient tous conscients de sa signification. Les gens n’ont cessé d’y prier depuis lors. Le pilier est aussi connu sous le nom de pilier des émigrants (Muhajirin) car les émigrants de La Mecque s’asseyaient régulièrement à cet endroit.

La colonne Tawba ou de Abu Lubabah

elle a été appelée ainsi après un incident impliquant le compagnon Abou Lubabah pendant le siège des Banu Qurayda en l’an 5 de l’hégire, après la bataille des coalisés. Après avoir divulgué une information au camp adversaire sans s’en rendre compte, il se sentit envahi d’un sentiment de trahison envers Dieu et Son Prophète (sws) il décida alors de s’attacher à ce pilier. Il ne laissa personne le détacher ! Il resta ainsi pendant 6 jours avant que le Prophète (sws) reçoive le verset 102 de sourate Tawba :  » D’autres ont reconnu leurs péchés, ils ont mêlé de bonnes actions à d’autres mauvaises. Il se peut qu’Allah accueille leur repentir. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux.  » Le Prophète (sws) a souri et a dit  » Dieu a pardonné à Abu Lubabah ». Abu Lubabah en fut informé mais insista pour que ce soit le Prophète (sws) lui-même qui le détache.

La colonne Jibril :

Le Pilier porte le nom de Jibril parce qu’il est dit que l’ange Gabriel aurait été vu assis à cet endroit avec le Prophète Muhammad (sws), en ayant adopté l’apparence du compagnon Dihyah Al-Kalbi.

La colonne Al Huras ou Ali :

Elle marque l’emplacement de la porte par laquelle le Prophète (sws) entrait dans Masjid Nabawi depuis les appartements de Aïcha. Des compagnons se tenaient à la porte pour garder la maison pendant les jours où ils craignaient des attaques, d’où son nom de pilier des gardes. Puis le Prophète (sws) n’eut plus besoin de gardes lorsque Dieu lui révéla le verset 67 de la sourate Al Maidah :  » Ô Messager, transmets ce qui t’a été descendu de la part de ton Seigneur. Si tu ne le faisais pas, alors tu n’aurais pas communiqué Son message. Et Allah te protègera des gens. Certes, Allah ne guide pas les gens mécréants. » Elle porte également le nom de Ali Ibn Abu Talib car il avait pour habitude de veiller à la sécurité du Prophète (sws).

La colonne Al Sarir :

Ce pilier marque l’endroit où le Prophète (sws) dormait pendant l’I’tikaf, la retraite spirituelle au cours des dix derniers jours du mois de Ramadan.

La colonne Wufud

Le Prophète (sws) s’appuyait sur un tronc de palmier à cet endroit précis tout en recevant les nombreuses délégations venues accepter l’islam et prêter allégeance.

La colonne Tahajjud

Il est appelé ainsi car le Prophète (sws) effectuait les prières surérogatoires de nuit sur une natte de roseaux à cet endroit. Une nuit, il fut rejoint par d’autres personnes. En les voyant, le Prophète (sws) roula sa natte et se retira dans son appartement. Au matin, les compagnons lui demandèrent pourquoi il s’était arrêté de prier après qu’ils l’aient rejoint dans la prière, ce à quoi il répondit : « J’ai craint que la prière de nuit ne soit rendue obligatoire pour vous et que vous ne puissiez la faire ».

La colonne Al-Mukhallaqah

Ce pilier est situé à l’arrière du Mihrab du Prophète (sws). Après avoir migré à Médine et construit Masjid Nabawi, le Prophète (sws) faisait les sermons du vendredi en s’appuyant sur un tronc de palmier. Ce tronc de palmier se trouvait autrefois à l’endroit où se trouve aujourd’hui le pilier. Après un certain temps, les compagnons ont demandé au Prophète (sws) s’ils pouvaient construire un meuble qui lui permettrait d’être clairement vu et entendu par la congrégation tout en délivrant des sermons. Le Prophète (sws) accepta et ils lui construisirent un minbar après quoi il abandonna son habitude avec le tronc. Lors d’un sermon, le tronc se mit à gémir de tristesse de ne plus se sentir proche des paroles du Prophète (sws). Il l’embrassa et le tronc ne fit plus de bruit. Hadith rapporté par Jabir bin Abdullah présent dans Sahih al-Bukhari.

Ces colonnes se trouvent à l’endroit exact où les piliers originaux, faits de troncs de palmiers, se trouvaient après la construction de Masjid Nabawi. Depuis cette époque jusqu’à aujourd’hui, ceux qui ont étendu, reconstruit ou agrandi la mosquée ont été très rigoureux pour préserver l’emplacement original de ces piliers.

Comment en savoir plus sur Masjid Nabawi ?

Rendez-vous au musée Dar Al Madinah à Médine où vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire du Masjid Nabawi. Aussi, si vous êtes accompagné d’un guide, n’hésitez pas à lui poser des questions, il aura surement des réponses à vous apporter.

Vous trouverez également un récit détaillé sur Masjid Nabawi et Rawda dans le livre Hadj & Umra – Guide pratique de Mostafa Suhayl Brahami 

Masjid Nabawi :

Se rendre à la Mosquée du Prophète (sws) est l’occasion de saluer le Prophète (sws) et ses compagnons. Une occasion de se rapprocher de Dieu dans un des jardins du paradis. Une occasion de marcher et prier là où le Prophète Muhammad (sws) et ses compagnons ont vécu. Une occasion de revivre l’histoire des débuts de l’islam et nourrir sa foi.

Que Dieu vous facilite votre visite de Masjid Nabawi

5/5 - (3 votes)

A propos de l'auteur