Faire le hajj sans agence : Est-ce possible ?

faire le hajj sans agence

Beaucoup de musulmans francophones se demandent s’il est possible de faire son hajj sans passer par une agence agréée. En effet, la question est légitime depuis que l’Arabie Saoudite a rendu possible le fait de faire une omra sans agence.

Faire son hajj sans agence est impossible !

Pour être clair dès le départ, il est impossible de faire un hajj sans passer par une agence. Depuis 2022, l’Arabie Saoudite internalise la gestion des pèlerins européens qui veulent faire le hajj. En 2022, il était impératif de passer par la plateforme Motawif.com.sa. Pour le Hajj 2023, la plateforme officielle pour s’inscrire au hajj est Nusuk Hajj. Ce service est directement rattaché au Ministère du Hajj et de la Omra. Donc si vous souhaitez faire votre hajj depuis un pays européen, vous devrez passer uniquement par ce site web.

Le hajj nécessite un visa spécifique

Pour faire votre hajj, vous devrez avoir besoin d’un visa hajj ! Ce visa n’est pas délivré aux particuliers qui souhaiteraient faire un hajj avec l’idée de l’organiser par eux même. Les seuls visas que vous pouvez obtenir en tant que particulier dans le but d’organiser votre séjour en autonomie sont : Le visa touristique et le visa omra. Le ministère du hajj délivre le visa hajj uniquement à votre service de réservation, qui par la suite vous le transmet quelques jours après votre réservation. Pour l’année 2023, ce service de réservation est Nusuk Hajj.

Sera-t-il possible de faire son hajj sans passer par une agence à l’avenir ?

Tout d’abord, il est primordial de savoir qu’il existe un ministère du hajj en Arabie Saoudite. C’est l’autorité qui délivre le visa du hajj ! Mais aussi celle qui s’occupe de tous les aspects organisationnels sur place.

Quel est l’intérêt pour une telle organisation de rendre le hajj accessible à tous ?

Aucun ! Car ceci pourrait créer un désordre colossal ! Car sans organisations qui gèrent les pèlerins, le ministère devrait faire face à des problématiques au cas par cas. Ceci reviendrait à devoir s’occuper des contentieux aux sujets des réservations d’hôtels, de la gestion des transports au cas par cas dans un événement qui a réuni près d’un million de pèlerins en 2022.

Compte tenu de cette contrainte, la rédaction EasyHajj pense que même à l’avenir l’organisation du hajj sera impossible sans passer par un intermédiaire affilié au ministère du hajj. Mais Dieu reste le Connaisseur de l’avenir.

Que Dieu vous facilite votre hajj.

4.1/5 - (47 votes)